lES MOULES

Entre la pointe des Guettes à Hillion et Jospinet à Planguenoual, se cache un petit trésor culinaire : la moule de bouchot. Une vingtaine d’entreprises se partagent l’entretien et la gestion des 200 000 pieux implantés sur près de 100 km linéaires. La Baie de Saint-Brieuc fournit 10 % de la production annuelle française entre mars et décembre, soit 3 000 à 4 000 tonnes. Nos moules ont l’appellation « Moule de Bouchot élevées en France » et sont d’une qualité exceptionnelle à chair savoureuse et tendre. Les mytiliculteurs décrochent et chargent des cordes de naissain mis en prégrossissement depuis leur arrivée de la côte atlantique. Au printemps, ils regarnissent manuellement les pieux les plus éloignées du rivage en enroulant les cordes de moules, qui seront bonnes à cueillir l’année suivante. Les pêcheuses, montées sur des engins amphibies, délestent d’un seul coup le pieu de sa quarantaine de kilos de moules adultes, les laveuses-trieuses semiautomatiques sortent des moules prêtes à cuire…

 


Obtention du Label ROUge pour les moules de bouchots

Le Label Rouge a été obtenu au début de l'année 2017 par les moules de Bouchot. La filière mytilicole de la Baie de Saint-Brieuc, qui fournit 10% de la production annuelle, est ravie de cette labellisation.

Une légitime reconnaissance pour les mytiliculteurs qui veillent jour après jour à produire une moule de qualité.

 

Article Le Télégramme